La Figue de Djebba obtient la certification de la protection internationale

L’appellation d’origine contrôlée « Figue de Djebba » obtient la protection internationale.

Le Ministère de l’Agriculture et l’INNORPI avec l’appui du projet PAMPAT (ONUDI/SECO) viennent d’enregistrer la Figue de Djebba dans le registre international des appellations d’origine géré par l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) pour protéger le fruit phare de la Tunisie à l’international. Désormais le nom du fruit phare tunisien est protégé dans plusieurs langues ; Tin DjebbaFigue de DjebbaDjebba FigHigo de DjebbaDjebba Feige et Fico di Djebba… 

L’objectif étant d’éviter la concurrence déloyale et de garantir par conséquent que les Djebbaois continuent à bénéficier de la valeur ajoutée créée autour de l’AOC.

La figue de Djebba est devenue le fruit vedette de l’été en Tunisie. Même si la figue était loin d’être connue, il y a des années de cela, ce produit de terroir se positionne désormais sur le marché international.

Rappelons que la figue de Djebba est le seul fruit certifié avec le label AOC (appellation d’origine contrôlée) en Tunisie. Et ce, depuis 2012. Ainsi le label AOC est un signe distinctif attribué par le Ministère de l’Agriculture. Avec comme objectif de donner une reconnaissance aux véritables produits du terroir.

Aujourd’hui, la figue AOC en tant que produit phare fait parler du village. Ce qui va certainement améliorer sa visibilité. Plus encore, cela va engendrer de plus en plus de visiteurs.

En effet, Djebba dispose d’un emplacement pittoresque perché à 700 mètres de hauteur au pied de la montagne Goraa. Ce qui fait que la situation géographique de Djebba, à seulement 30 kilomètres du très connu site archéologique romain de Dougga, fait du village une destination à fort potentiel. Elle peut être intégrée dans les circuits touristiques du Nord-Ouest de la Tunisie.

En somme, Djebba pourra se positionner comme une destination écotouristique privilégiée où tout tourne autour de la figue de Djebba AOC.

 

 

Source : L’économiste Maghrébin

Copyright @ 2020 PAMPAT TUNISIE
fr_FRFrench